Peut-on perdre ses vérités ?

À force de laisser s'égarer les oreilles, à force d'écarquiller l'ouïe, de languir le long des messes basses et d'ouvrir ma compréhension aux grands vents sortant des bouches, je me perds. Un instant, je m'agrippe à l'idée radicale pour la laisser finalement glisser au fond de ma chaussure.

http://1dex.ch