Misère humaine...

Camarade syrien j'ai lu ton tweet

J'ai lu ton tweet entre les états d'âme sur la platitude des choses J'ai lu ton tweet entre les listes qui numérotent l'importance d'une vie sans gluten J'ai lu ton tweet, sorte d'adieux brefs qui synthétisent à eux seuls une bêtise humaine immonde J'ai lu ton horreur quotidienne au creux

http://1dex.ch